Au Nouveau-Brunswick, pratiquement tous les chauffe-eau du secteur commercial / institutionnel sont des réservoirs de stockage chauffés soit au mazout (77,59 %), soit au gaz naturel (20,59 %), et dont la combustion est assurée par une flamme pilote qui brûle continuellement.
 
En 2010, les chauffe-eau de ce secteur
ont consommé 2 379 618 de GJ et
émis 281 839 tonnes de GES.
 
Pour apprendre comment le pétrole qui émerge de la tête de puits parvient jusqu’à la flamme pilote dans une épicerie ou une école, cliquez sur les icônes bleues ci-dessus....
 
COMMERCIALE

CHAUFFAGE DE L'EAU

4,62 %
consommation